Placement à revenu fixe

Des efforts de recherche intensifs

Nous croyons que les investisseurs dans des placements à revenu fixe peuvent obtenir des rendements supérieurs à la moyenne sur le long terme si l’on privilégie les obligations de sociétés par rapport aux obligations d’État. La recherche en profondeur, qualitative et quantitative, permet à l’équipe de gestion d’identifier les sociétés et les obligations qui présentent le meilleur potentiel en matière de rendement à valeur ajoutée, de stabilité des sources de revenu et de protection du capital. L’équipe, dans ses grands efforts de recherche, ne poursuit pas une stratégie axée sur l’anticipation des taux d’intérêt ni n’investit dans des obligations de qualité inférieure ou dans des obligations émises en devises étrangères (c’est-à-dire non libellées en dollar canadien).

Identification des candidats​

Notre univers d’investissement est établi selon la notation des obligations de sociétés, les secteurs dans lesquels elles exercent leurs activités et les projections des titres individuels et des secteurs.​

Analyse Qualitative​

Nous nous entretenons avec la haute direction et veillons à bien comprendre comment elle compte effectuer les remboursements et établissons l’importance qu’elle attache à sa notation financière. Nous évaluons son modèle d’entreprise, son sens des affaires et son engagement envers les détenteurs de titres de créance. Le rassemblement de l’information nous permet de bien comprendre le secteur dans lequel la société exerce ses activités, l’économie en général et, en fin de compte, nous nous posons la question suivante : « Y a-t-il possibilité de perte si je mise sur cette société ou cet émetteur? » ​

Analyse Quantitative​

Nous n’accordons jamais d’investissement en capital à une société sans bien en connaître la santé financière. Nous étudions de près le bilan et le soumettons à une analyse rigoureuse. Nous évaluons la capacité de bénéfices de la société, ses actifs, ses passifs et sa capacité à générer des flux de trésorerie disponibles. Nous mesurons le risque de refinancement, examinons sous toutes les coutures les clauses restrictives et prenons en compte une grande variété d’états financiers.​

Prise en compte des variables macro-économiques​

La prise en compte des variables macroéconomiques selon une approche descendante guide toutes nos décisions d’investissement. Parmi les variables, il y a les taux d’intérêt, l’inflation, le taux d’emploi, l’accès au crédit ainsi qu’un grand arsenal d’indicateurs de tendance. Le tout est complété par l’analyse du secteur dans lequel la société exerce ses activités.​